• Accueil
  • /
  • Théâtre
  • /
  • Découverte n°2 de Cruell’art : L’art de se retrouver dans la merde… ou l’art de faire de l’improvisation

Découverte n°2 de Cruell’art : L’art de se retrouver dans la merde… ou l’art de faire de l’improvisation

Dans la vraie vie des gens normaux, on reste dans son confort, dans ce qu’on connait… mais quelques irréductibles fous décident consciemment (ou pas d’ailleurs, je ne leur ai pas posé la question) de se mettre en difficulté et d’improviser.

Coucou mes p’tits chats !

Ce mois-ci on va attaquer une autre forme d’art et devinez quoi ?

« Quoiiiiii ??? »

via GIPHY


(Oui parce que je visualise votre enthousiasme et votre impatience derrière votre écran évidemment !) On va parler d’un art accessible à tous et gratuit, du moment qu’on se donne la peine de s’y intéresser :

le théâtre d’improvisation !

On ne change pas un thème qui gagne : l’art c’est accessible à tous ! Voilà tu te dis « Elle radote encore la vieille ! », mais oui ! Bien sûr que je me répète vu que vous ne m’écoutez (ou ne me lisez pas) avec attention.

Pas plus tard que le samedi 9 février dernier, j’ai une amie géniale qui m’a proposé d’aller voir du théâtre d’improvisation à Cran-Gevrier. C’est pas loin, c’est accessible à tous et tout âge… et pour couronner le tout c’est gratuit. Ben oui, y a des gens comme ça ils prennent du temps et ils organisent des évènements accessibles pour toi, toi ou encore toi !

D’ailleurs mes p’tits chats, si vous preniez la peine d’aller sur Facebook (oui, c’est de l’ironie pure car je sais que tu vas sur Facebook 10X par jour minimum) vous pourriez trouver pleins d’informations et de dates pour ce type d’évènements. En l’occurrence, les deux troupes d’improvisateurs qui s’affrontaient étaient les Crans total et les 6 boulettes (on note le jeu de mots ou pas ? Pas moi qui l’ai inventé pour information, vraiment ils ont fait leurs choix eux mêmes !).

Le théâtre d’improvisation c’est du théâtre… en plus compliqué pour ceux qui sont sur scène, en plus simple pour toi chaton car on ne te demande pas d’avoir une culture ou une appréhension précise du théâtre. Les nanas et les mecs (parce qu’en plus c’est mixte, oui !) se mettent juste en difficulté et s’affrontent (dans une ambiance bon enfant et amusante, faut pas abuser non plus) sur des thèmes. Thèmes qu’ils ne connaissent pas en amont, qu’ils découvrent en même temps que le public. Public qui souvent donne le thème d’ailleurs. Comme ça on boucle la boucle de l’accessibilité et du partage.

Alors il y a quelques règles tout de même… on reste civilisés au théâtre ! Ils ont le droit d’être plus ou moins nombreux sur scène, sont restreints à utiliser un champ lexical particulier, à parler avec un accent ou à ne pas parler du tout d’ailleurs. Ils ont du temps, ou pas, pour préparer l’improvisation (je vous rassure, ça se limite à 20 secondes, pas le temps de niaiser !). Ok, je te l’accorde, les règles imposent des règles qui changent tout le temps et n’ont aucune limite. Bref, dès règles comme je les aime : sans foi ni loi !

Arrive alors le must du must mes p’tits chats : le juge c’est toi !

Oui, le théâtre d’improvisation non seulement c’est accessible, mais en plus tu participes ! Oui, toi ! T’y connais rien ou tu t’y connais à fond peu importe. Une voix est une voix = liberté, égalité, bonsoir.

C’est le public qui juge après chaque improvisation la troupe qu’il a préféré. Pour agrémenter l’ambiance, il y a un arbitre drôle (charmant parfois) et … drôle encore, qui anime la soirée et les différentes scènes d’improvisation.

A la fin, on compte les points… et un gagnant est désigné ! Ceci étant, il n’y a pas vraiment de perdants. L’objectif étant de passer un bon moment, de partager, de rire, de vivre des scènes et des histoires improbables… Soyons honnêtes : ça fait un bien fou !

« Pourquoi ? »

Parce qu’on passe nos vies à improviser : on improvise l’éducation de ses enfants, on improvise au travail quand un collègue s’absente (c’est un copain, un peu panda dans la vie qui me l’a fait remarquer), on improvise nos vies, nos relations au monde et aux autres. Sauf que cette improvisation qu’on a au quotidien peut être stressante… L’improvisation que je te propose de découvrir par toi-même, le théâtre d’improvisation, ça te permet de profiter d’un spectacle vivant, unique, improbable et plein de surprises jouées par les autres.

Remercions les autres d’ailleurs qui, plus ou moins talentueux (c’est pas le monde des bisounours faut pas se mentir non plus), prennent le risque fou de monter sur une scène devant des spectateurs connus ou inconnus, sans savoir ce qu’ils vont dire ou faire. On peut improviser sa blague et l’anticiper, mais on ne sait pas ce que l’autre en face va dire et c’est ça la magie. Oui, ceux qui font ça sont des dingues dans leurs têtes ! Ils aiment le danger, l’imprévu, le risque… et surtout, ils aiment vous divertir et vous faire du bien !

Moralité : Mettez un peu de magie et d’improvisation dans vos vies, prenez le temps d’aller au théâtre et de voir du théâtre d’improvisation. En plus de sortir de chez vous, vous pourrez aérer votre esprit et vous laissez porter par milles histoires improbables.

La bise mes p’tits chats !

Laisser un commentaire