Découverte n°1 de Cruell’art : La sculpture

Nous voilà de retour, pour vous jouer un mauvais tour … (les fans de Pikachu comprendront cette réplique)… tour des sculptures se trouvant dans Annecy. Alors non, je ne les connais pas toutes et je ne vais pas vous donner une liste exhaustive de tout ce qu’on peut trouver en ville. En fait la c’est à vous d’ouvrir votre étroit regard, comme des grands eh’ ouais, et de regarder lorsque vous vous baladez dans la ville…

Coucou mes p’tits chats !

Je vous l’avais dit les gars mais visiblement personne ne m’écoute : oui l’art est partout pour tous et accessible à tous. Suffisait d’ouvrir ses yeux. Bim ! Voilà !

La preuve en image …



D’ailleurs, maintenant qu’on en parle, sérieusement j’ai une question d’ordre existentielle et impériale : qui a eu l’idée de mettre des boules de geishas devant la gare ?!

Hahaha je vous entends déjà mes p’tits chats : « oh la vilaine elle a l’esprit tordu ». Pas tant que ça à vrai dire, puisqu’on m’a suggéré que cette sculpture ressemblait à une accumulation de testicules les unes sur les autres…

Alors pour répondre à ma propre question, celui qui a fait ça se trouve être un certain Monsieur Broissand. Ouais le pervers c’est lui, pas moi pour une fois !



René de son prénom, nous a offert à la vue cette sculpture en 2016. René il aime le métal à priori, l’acier, l’inox, bref tout plein de gris. On se moque mais quand même le type a été Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 2009 donc on ne parle pas de n’importe qui.

Et puis c’est pas de sa faute, l’œuvre elle lui a été commandée par la Ville d’Annecy. La sculpture se nomme donc « 7/7/1970 ». Pourquoi ? Je vais vous le dire mes jeunes amis (ou moins jeunes, j’suis pas raciste) ! René Broissand il est arrivé à la gare d’Annecy, venant de Tunisie… le 7/7/1970.

Bon, j’ai fait des recherches et il n’y a pas une seule et unique interprétation de cette sculpture. Oui, je vous l’ai déjà dit aussi : l’art c’est la liberté ! Faut suivre bon sang ! Alors chacun est libre avec son imagination d’y voir la représentation qu’il souhaite. J’avoue que pour ma part, j’ai tout de suite vu un sextoy. Mais avec le temps j’y vois également comme des bulles de pensées reliées les unes aux autres qui s’élèvent vers le ciel et vont voyager tout autour de la terre. Et non chaton, je n’ai pas fumé la moquette juste des fois j’ai une âme d’artiste … voilà !!

D’ailleurs ça n’est pas sa seule œuvre devant laquelle tu es passé 20 fois sans forcément te demander qui en était l’auteur. Au petit port d’Annecy Le Vieux, bord du lac… mais si réfléchissez bon sang ! Ça n’est pas possible les chouchous, cette mémoire de poisson ! Un indice ? C’est une sculpture en métal hahah ! On vous a dit que Broissand il aimait travailler le métal ! Alors, une idée ?! Oui, les fameux oiseaux stylisés, entourés de cercles. C’est lui !


Photo : Sculpture de René Broissand – Lieu : Annecy-le-Vieux – Appareil : Nikon D600 – JPG de 24 Mpixels en 2013 – © Christian

Et puis avenue d’Albigny, t’as jamais remarqué un amoncèlement de cubes ? Oui en métal les cubes ! Alors qu’est ce qu’on dit ? « Ah bah oui bah bien sûr j’suis passé devant mille fois ! »


http://www.lessorsavoyard.fr/a-la-une-l-essor-savoyard/annecy-une-nouvelle-statue-et-des-zones-d-ombre-ia919b0n153790

En plus on a trop de chance mes p’tits chats parce que dans nos rues, il y a des sculptures très très régulièrement. C’est le bonheur franchement, on se balade et on peut profiter d’arts. J’ai fait le test avec mon entourage, en leur demandant de me trouver des sculptures dans Annecy pour réaliser cet article.

Toutes les personnes à qui j’en ai parlé, sans exception, m’ont parlé de sculptures devant lesquels ils passaient tous les jours, parfois depuis plusieurs années, sans même s’en rendre compte. Ils n’avaient pas pris le temps de s’arrêter pour les regarder, de chercher qui en était l’auteur ou ce qu’elles pouvaient signifier. Alors que ce jour là, ils l’ont « vu ». Enfin.

Moralité : tu fais le même test, t’ouvres tes yeux et tu te rends compte que l’art est partout autour de toi. Du coup tu te rendras aussi compte que t’es un gros naze parce que tu n’y avais jamais fait attention avant mais bon, on te pardonne parce que tu te soignes en ce moment même !

La bise mes p’tits chats !

Laisser un commentaire