Festen à Bonlieu

Festen, la rencontre d’une performance scénique et filmique explosive !

Inspirée du célèbre film danois de Thomas Vinterberg, récompensé à l’époque par le prix du Jury au Festival de Cannes, Festen est une fête de famille qui bouscule tant par son histoire que par sa transformation théâtrale !

 

Avec une mise en scène de Cyril Teste et son collectif MxM, le ton de la pièce est rapidement lancé. On découvre un décor très réaliste d’une belle demeure bourgeoise, investie d’une imposante cheminée de marbre et de mobilier luxueux. Nous sommes chez Helge Klingenfeldt dont c’est l’anniversaire. Celui-ci fête ses 60 ans et pour l’occasion, famille et amis sont invités. Il pèse une atmosphère étrange, une table est dressée pour le dîner, les domestiques s’activent en cuisine en attendant les convives. On comprend rapidement qu’un malaise pèse sur la famille, un être cher semble manquer à la soirée, des mésententes, non-dits, secrets et colères se manifestent au sein du manoir. Une fête de famille bien loin de la légèreté et gaîté habituelle. Durant le diner, Christian l’un des fils de Helge, est chargé par son père d’un discours. Agité et alcoolisé, Christian accuse un membre de sa famille et avoue ainsi à tous les invités un drame enfoui depuis son enfance… Les réactions sont inégales, le diner se poursuit tant bien que mal jusqu’à ce que la révélation prenne toute son ampleur.

 

Festen, une mise en scène dramatique qui laisse entrevoir les réactions au plus proche des comédiens sur un grand écran. Interprètes et cameramen cohabitent sur scène avec grande agilité et élégance. Les images projetées en direct par la camera offrent une toute autre dimension à la pièce qui prend des allures de film. Le spectateur est happé par l’explosion d’une famille qui se déroule devant lui tandis que les images de l’écran jouent avec son imagination… Aurait-il vu un fantôme… ?

 

Cyril Teste plonge ainsi le public au cœur du drame familial, il joue avec les transparences, cache et dévoile à tour de rôle des parties de scènes. On se sent guidé par l’histoire comme par un fil tendu prêt à casser. Et pour renforcer l’effet cathartique, des parfums diffusés viennent ponctuer les ambiances qui se succèdent. Une pièce à découvrir et à revoir !

Laisser un commentaire