Brâââme Dam !

 

Mardi 31 octobre, au parc de la Grande Jeanne, nous avons pu assister à une exposition des œuvres de 25 élèves en 2e année à l’école des Beaux-Arts d’Annecy.

Le départ était à 11h30 devant l’école. Après une marche dans la forêt d’une demi-heure, nous arrivons enfin sur le site de l’exposition.

 

 

Une seconde, je reprends mon souffle !

 

 

Bon, une fois sur place, les élèves nous ont accueilli avec un charmant buffet à base de soupe et sandwiches maison, de quoi vous faire oublier cette petite rando au fort dénivelé !

Ensuite, je me suis dirigé vers les enclos où étaient exposées les œuvres. Et là, surprise ! Certaines installations sont éloignées, et parfois un peu compliquées à observer. C’est là qu’on m’a éclairé : L’exposition n’était pas pour nous, mais pour les biches et les cerfs !

 

Les œuvres exposées étaient multiples, allant de la biche géante aux canapés, en passant par des toilettes pour cervidés ou même du matériel d’évasion pour fuir l’enclos ! La plupart des travaux exposés ont été créés dans le but de provoquer une interaction avec les animaux.

                     Couverture de l’argumentaire contre l’exposition.

 

Certains élèves ont également fait des performances où ils récitaient un texte, enfermés dans l’enclos. Une étudiante a même boycotté l’exposition en imprimant des textes de manifestation, argumentant sur le fait que les animaux n’avaient pas donné leur avis pour que l’on occupe leur espace de vie.

 

En conclusion, un concept d’exposition très original et perturbant, qui casse les codes de ce que l’on a l’habitude de voir. Merci aux élèves des Beaux-Arts de mettre d’aussi beaux coups de pieds dans la fourmilière !

Laisser un commentaire