Des Visages et moi – Libre d’être soi

Le dimanche 18 juin se joue au Météore à Meythet Des Visages et moi – Libre d’être soi, une comédie musicale en deux actes portant sur des sujets d’actualité tels que l’homosexualité et le sida. J’ai eu l’occasion de rencontrer Stéphane Trapani, auteur et metteur en scène du spectacle, pour discuter de ce beau projet.

Tom : De quoi parle cette comédie musicale ?
Stéphane : Alors, le sujet de base du spectacle, c’est la tolérance. C’est le grand thème et il est décliné dans divers sujets d’actualité. On va parler de l’homophobie, du sida, du droit des femmes, des droits de l’enfant,…

Tom : Comment t’es venue l’idée de ce spectacle que tu as écrit seul ?
Stéphane : L’idée m’est venue du travail de notre parrain, Olivier Ciappa, créateur de l’exposition photo « Les Couples imaginaires » contre l’homophobie. Ça m’a inspiré et donné l’envie moi aussi de travailler sur ce sujet, mais dans mon domaine, à savoir la comédie musicale.

Tom : Et en lançant ce projet, tu as été vite soutenu ?
Stéphane : Oui très rapidement quand cette machine s’est lancée, j’ai eu l’appui de partenaires comme AIDES et le Refuge qui ont tout de suite compris le message que je voulais transmettre. Ils m’ont soutenu, suivi, et vont communiquer via leurs adhérents pour attirer du monde. Et puis, ils seront présents le jour du spectacle pour continuer leur boulot de prévention et d’aide.

Tom : Et comment se déroule ce spectacle alors, à quoi dois-je m’attendre ?
Stéphane : Alors ça se déroule comme une émission télévisée. Je me suis dit, quitte à parler de sujets d’actualité, autant utiliser un média actuel, la télévision. Cette émission donc a suivi six personnes durant un an, et recueillent le témoignage de ce qu’a été leur vie durant cette année. Mais dans une comédie musicale. Parce que j’aurais pu en faire un court-métrage télé. Mais je voulais que ce spectacle soit vivant, et proche du spectateur. L’écran reste pour moi une barrière.

Tom : Enfin, que dirais-tu à quelqu’un qui hésiterait à venir pour le convaincre ?
Stéphane : Eh bien, je vous dirais de venir pour passer un bon moment essentiellement. Ça reste une comédie musicale, donc du chant, de la danse, de la comédie. Et puis, j’invite les gens à y aller sans préjugés et vous verrez, il y a plein de choses à apprendre.

Tom : Merci Stéphane !

On se donne rendez-vous le 18 juin à 17h30 !
Réservations au 0450108572.
Plus d’informations sur www.lesartsdelascene.com

Laisser un commentaire